Une chose importante concernant les Mékanos et Médikos du Kulte Genestealork, c’est qu'il s'agit pour la plupart de Konsanguins, c’est à dire des orks ne présentant aucun phénotype tyranide. L'expression des gènes tyranides inhibe celle des gènes de la technologie ork. Les Zybrides qui se disent Brikolos sont donc des charlatans et ne restent généralement pas longtemps en place.

   

cantonain_Blog_M_kano1

   

Ceci a des conséquences énormes sur la structure de cette société de peaux-vertes : les Zybrides sont totalement dépendants des Konsanguins en ce qui concerne la technologie. C’est le début d’une scission qui se met lentement en place entre les Konsanguins et les Zybrides. Les Konsanguins forment le gros des forces et possèdent la technologie, tandis que les Zybrides de seconde génération sont aux commandes et possèdent des unités d’élite particulièrement efficaces (Kommandos et Méga-Zybrides entre autres). Les Konsanguins prennent le chemin culturel des Death Skullz alors que les Zybrides conservent leurs rites anti-tyranides avec ferveur.

C’est la guerre contre les envahisseurs de la flotte-ruche Leviathan qui maintient une cohésion sociale entre les deux groupes. Mais une fois que les orks auront bouté les tyranides hors du système (comment pourrait-il en être autrement ?), il est logique que les Zybrides aient à faire face à une crise d’autorité sur les Konsanguins. Il n’est pas impossible d’ailleurs qu’un complot ait été mis en place et que les véhicules Zybrides soient piégés, en attendant que les charges soient activées le jour J.

   

Cantonain_blog_Griffator_Da_Kult__11

   

Les véhicules les plus fréquemment rencontrés dans le Kulte de Grozieu Briz’Karapaces sont des marcheurs : Boit’Kitu, Dreds Eud’la Mort et Stompas (Krabouillators, Griffators …). Les Mékanos sont  très souvent sollicités par les orks les plus influents pour fabriquer de gros engins sur deux pattes et bardés d’armes pour la gloire des Nobz et Big Boss. Du fait que le système planétaire « Chez Grozieu » est très riche en biotopes forestiers, en particulier des jungles humides, les véhicules à roues sont plutôt rares, sauf les Buggies qui sont trop cool, et les cages à Méga-Zybrides, très pratiques.

   

Cantonain_blog_buggies1

   

Comme dit précédemment, les Zybrides de seconde génération forment l'élite de la société. Il arrive que certains d'entre eux se prennent de passion pour le Matos' des Mékanos.  S’il a suffisamment d'autorité et de dents, un Nob Zybride peut se faire construire un Dred qui aura bien souvent l’aspect d’un tyranide mécanique. Certains Nobz Zybrides vont même jusqu’à se faire implanter eux-mêmes (et définitivement) dans ses grosses carcasses métalliques hérissées de lames. Il arrive qu’un Médiko peu scrupuleux ne demande pas son avis au Nob Zybride en question, et l’implantation du Nob est alors une manière de l’asservir, vu que ce sont les Mékanos et les Médikos qui s’occupent de la maintenance.

   

cantonain_Blog_M_kano2

   

Ainsi, le Nob Garokloz Grospapath a fait construire ce Dred imitant un Carnifex. Certaines armes de combat rapproché sont en partie constituées de vraies griffes de tyranides géants (comme le Trygon) et des morceaux de carapace servent de blindage additionnel et de trophée. La face du Dred a été particulièrement étudiée pour effrayer l’entourage et maintenir l’aura de pouvoir du Nob encastré dans la machine.

   

Cantonain_Orks_Kulte_DreadZybride1

   

Les Boit’Kitu sont les marcheurs les plus fréquents, conduits par un Gretchin particulièrement chanceux.

Si certaines Boit’Kitu ont un aspect assez conventionnel, d’autres sont de vrais délires de Mékanos fous, assemblages de brics et de brocs néanmoins toujours équipés des armes les plus dévastatrices que l’on puisse monter sur ces petits engins monoplace.

   

Cantonain_blog_boitkitu

   

Avec la guerre contre les tyranides, grâce à l’aide des Kommandos Zybrides et des « Chasseurs d’Insektes », les Médikos et Mékanos Orks ont réussi à étudier des tyranides vivants (bien ligotés), quoique que des accidents se soient produits parfois. Ils ont finalement réussi à trouver une méthode pour contrôler certaines bestioles par le biais d’électrodes et diverses connections cérébrales. Il est possible que les gènes de genestealer contenus dans l’ADN de ces Brikolos ait facilité leurs recherches, leur offrant une compréhension instinctive de la physiologie tyranide. Il a ensuite fallu brancher une interface à des commandes mécaniques ou directement au cerveau d’Orks ou de Gretchins volontaires pour transformer ces créatures tyranides contrôlées en de véritables marcheurs de combat. Certaines armes originelles du tyranide sont remplacées par des équipements orks (scies circulaires, pinces, gros flings …), et des plaques de blindage sont rivetées sur la carapace pour renforcer ses protections.